L'enfant bleue et le voyage du Soi

créons notre vie et vivons notre rêve

Sur les cours Amateurs

 EN 2009, pourquoi des cours de théâtre ?

 » les jeux de rôle permettent de se de s’identifier ne nos jeux de rôles au quotidien pour trouver notre véritable authenticité… »

joel

 

Après  le spectacle 2008, les élèves témoignent :

 

 » Merci pour ces belles émotions, ces temps de partage intense, merci pour m’avoir encore appris à accepter les différences chez les uns et les autres et à découvrir les grandes qualités humaines que vous tous mettez parfois tant d’effort à dissimuler. « 

Françoise

 

> » Bonsoir à tous,
>
> Avez vous remarqué ? Comme toutes les petites choses viennent vers nous
> à grands pas, les grands évènements font du bruit à leur arrivée et quand
> ils sont finis, ils partent tout doucement, sans faire de bruit.
> Nous les appréhendions ces quatre soirées, chargées d’émotion, de trac
> et comme un feu d’artifice, nous nous sommes nourris de feu pendant
> trois représentations pour exploser dans toutes les couleurs. Un bleu de
> peur, un rouge de colère, un blanc fantomatique.
> Hier soir, j’ai fermé les yeux et des visages se sont baladés dans mon
> esprit. Une star comme Laura, une diva de la danse comme Eva, un maitre
> du barreau tel que David, un adulte qui reste un enfant comme Luc, des
> éclats de peinture aux traits de Flore se battant contre les coups de
> stylo d’une Louise toujours pensive, le flegme et le charme d’un bel
> Irlandais comme Joe, bercé au son du piano de Jacques, aux lamentations
> d’un spectre aux allures de Mina malgré l’autorité d’un Aristide, le
> tout régulé par le rythme d’un horloger nommé Pierre et d’une maitresse
> de maison comme Marthe, allons mon bon Mikelov, joignez cette valse.
> Quand j’ai rouvert les yeux, les personnages avaient disparu mais les
> visages étaient toujours présents, les comédiens que vous êtes me
> manquent déjà, les êtres que vous êtes me manquent tout court.
> Ça s’est passé si vite hier soir, un bonsoir, un jeu, un salut et un au
> revoir. Mais n’ai-je pas commis une faute hier soir ? Si, une terrible même.
>
> J’ai oublié de vous dire merci et de vous dire à quel point j’ai aimé,
> été honoré de jouer près de vous. « 

Cyril 

 


Une réponse:

  1. Michel Huguet écrit:

    Elève du cours du mercredi (saison 2009-2010) de Delphine, je voulais témoigner (et lui témoigner publiquement) de la qualité de l’année théâtrale passée en sa compagnie. Elle privilégie le travail dans le corps, pas mal d’impros et d’exercices variés et transmet au groupe sa pêche’ naturelle. Et tout ceci malgré quelques vicissitudes en fin d’année…
    Une excellente façon de progresser côté théâtre, de puiser en soi des émotions et de se (re)trouver.
    Merci encore Delphine pour ces moments partagés.

Laisser un commentaire

salahbouasba |
deseperanceaesperance |
Mieux vivre ensemble |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art Scenie
| Ecrits Divers sur la Sociét...
| penser partager